Des millions d’utilisateurs quittent WhatsApp

L’application de messagerie instantanée Whatsapp fait les frais de sa nouvelle politique de confidentialité, publiée la semaine dernière, qui “force” les utilisateurs à partager beaucoup plus de données avec Facebook. A travers le monde, des millions d’utilisateurs et même certains pays, ont questionné cette nouvelle réglementation, qui semble sonner comme une atteinte à la protection de la vie privée. C’est le cas par exemple de la Turquie, qui vient de lancer une enquête contre WhatsApp et son propriétaire Facebook Inc, tout en suspendant, dans la foulée, l’obligation de partager les données entre les deux applications.

De même, plusieurs multinationales et entreprises invitent leur personnel, à éviter de partager des informations professionnelles sensibles sur WhatsApp, ou encore d’utiliser la plateforme pour des appels commerciaux importants.

Ceci pourrait à terme affecter de l’application de messagerie, que désertent déjà des millions d’utilisateurs, au profit notamment d’autres comme Signal et Telegram, censées être plus sécurisées et respectueuses de la vie privée (Signal a notamment été conseillé par l’entrepreneur milliardaire Elon Musk et le lanceur d’alerte Edward Snowden).

Déjà, à l’annonce des changements de la politique de confidentialité (le 7 janvier), Telegram a enregistré près de 1,7 million de téléchargements et Signal 1,2 million, tandis que WhatsApp, habituellement en tête, n’en a enregistré qu’1,3 million. De même, ses installations ont chuté d’environ 13 % à 10,3 millions de téléchargements, dans la première semaine de janvier, par rapport à une semaine auparavant. 

Ecofin

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *