25 % des accidents mortels sur le péage sont causés par un défaut de pneumatique

«En 2019, sur l’autoroute de l’Avenir, 25 % des accidents mortels ont été causés par un défaut des pneumatiques. Nous avons constaté 98 éclatements de pneus ou autres défauts des pneumatiques, ayant causé un accident! Les pneus sont les principaux points de contact des véhicules avec la chaussée ! Leur importance est primordiale dans la conduite. Le constat réalisé durant la 1ère édition est que 95 % des véhicules qui ont été vérifiés étaient inaptes». Tel est le triste constat fait, hier, par Ibrahima Senghor, responsable de la sécurité au niveau du concessionnaire de cette infrastructure routière, Senac. Le technicien, qui faisait face aux journalistes, hier à Rufisque, lors d’une campagne de vérification gratuite spéciale pneumatique, citera entre autres le défaut de pression des pneus, l’usure des rainures, des roues mal montée ou rafistolées, un parallélisme déséquilibrés, des pneus de marques et de modèles différents sur un même véhicule… «Nous sommes à notre 2ème édition de campagne sur les pneumatiques. Nous sommes gérants d’autoroute mais aussi nous gérons la sécurité des usagers. 60 % de l’ensemble des accidents sur l’autoroute sont dus aux pneus. Parmi ce nombre, 40 % sont des blessés graves, légers et mortels. 25 % de ses accidents mortels, sont dus aux pneus. Raison pour laquelle nos avons décidé de faire cette sensibilisation», explique le responsable de la sécurité de l’Autoroute de l’avenir qui soutient que la vérification des pneumatiques doit être périodique. «Quand les pneus sont chauds, la valeur est fausse. Et n’indique pas la réalité. Le phénomène physique de dilation se reproduit et quand on roule plus de 5 km ou plus d’une heure de temps, le pneu a déjà subi cette dilation, donc sa valeur ne devient pas juste. Donc on conseille de le corriger à froid Il faut les contrôler et les faire corriger et si le phénomène revient, il faut s’adresser à des professionnels pour voir si c’est réparable ou le redressement», indique Pape Khalil Ndiaye de Copadex Sénégal, représentant de Michelin au Sénégal.
WALF

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *