Absence de respirateurs artificiels à Matam: Dr Fatou Mbaye Sylla s’explique

L’annonce de deux décès de malades atteints de la covid-19 à Matam, faute de respirateurs artificiels par les médias, a fait sortir la directrice générale des établissements de santé de sa réserve. Dr Fatou Mbaye Sylla précise d’emblée que dans le dispositif mis en place par le ministère de la Santé et de l’Action Sociale dans le cadre de la riposte contre la pandémie, Matam ne doit pas avoir de lits chauds et d’appareils de respiration artificielle. La structure sanitaire de Matam ne traite que des cas asymptomatiques et autres cas sans complications. Ainsi le traitement des cas graves est réservé au centre de traitement des épidémies de Ourossogui qui dispose de tout le matériel nécessaire pour une prise en charge correcte des cas graves de covid-19, notamment des lits chauds et des respirateurs artificiels.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *