Affaire des 94 milliards : Sonko perd devant Mamour

Comme plaidé par le procureur de la République, le Doyen des juges a « déchiré » la double plainte d’Ousmane Sonko dans  l’affaire des 94 milliards, selon le journal Rewmi. Qui ajoute que le magistrat instructeur a suivi le réquisitoire du parquet en classant sans suite l’affaire.

Le parquet, qui avait adressé sa réponse au juge d’instruction, motive sa décision sur le défaut de qualité à agir du leader du Pastef dans cette affaire en visant les dispositions de l’article 2 du code de procédure pénale.

Dans son ordonnance rendue le 18 janvier dernier, rapportent nos confrères le magistrat instructeur a estimé que le leader de PASTEF ne saurait justifier d’aucun préjudice subi directement par lui qui proviendrait de la commission des infractions en cause. Selon lui, « même à supposer établies, les infractions susvisées ne sauraient occasionnés ou entrainer un quelconque préjudicie ni personnellement pour l’auteur de la plainte ou quiconque à l’exception de l’Etat».

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *