Affaire famille expulsée : Me War menace

La famille Pouye expulsée de son immeuble dans lequel elle vivait à Ouagou Niayes n’est plus seule dans le combat. Le député Me Djibril War qui est par ailleurs de la localité s’est saisi de l’affaire pour mettre en garde contre toute spoliation de la famille. «Ce sont les membres d’une famille, tranquille constituée par des veuves, des enfants, parents, voisins, par notre voix qui s’adresse à Son Excellence pour vous exposer la douloureuse situation dans laquelle ils sont plongés depuis qu’ils vivent dehors dans la rue suite à leur expulsion de leur maison, en exécution d’une décision de justice», a indiqué Me War, dans un communiqué transmis à WalfQuotidien. Le député War de poursuivre : «Le chef de famille, monsieur Mamadou Pouye, dit Aboubakrim, fonctionnaire irréprochable, qui avait acquis cette maison depuis 1957, à la sueur de son front, et sa première épouse qui n’a pas survécu à cette humiliante épreuve était décédé au beau milieu de la procédure le 22 octobre 2013, et en 2017 laissant une veuve, une vingtaine d’enfants et leurs époux et enfants vivant dans cette maison avec leurs familles».
Pour rappel, le terrain, source de ce litige ayant conduit à l’expropriation de cette famille d’une superficie de 6374 m2, sis au km16, Route de Rufisque objet du Titre Foncier nº10124/DP, à en croire le procès-verbal nº457 du 07 Août 2006 à la Brigade de Zone Franche Industrielle, était occupé depuis des siècles par leur aïeul pour y mener des activités agricoles, de maraichage. Ce terrain avait été transmis de génération à génération à leur père Ces déclarations ont été bien confirmées par le frère ainé de ce dernier, Monsieur Momar Pouye, grand notable à Mbao.
WALF

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *