Lgbt au Sénégal : Mame Matar Guèye déballe

L’affaire de sa fille qui continue de faire les choux gras de la presse et des réseaux sociaux n’enlève en rien l’engagement de Mame Matar Guèye pour la sauvegarde des valeurs au Sénégal. Le membre de Jamra est plus que déterminé à faire face à ceux qu’il considère comme des anti-valeurs. Dans un post publié sur sa page Facebook, il solde ses comptes. « Aux militants Lgbt qui, se camouflant sous de faux-profils Facebook (mais dont la traçabilité des adresses-IP ne saurait mentir) ont le culot de me demander, avec cynisme, de +faire profil bas+, je voudrais solennellement dire ceci: +Je ne ferais profil-bas que lorsque Jamra, de concert avec ses 34 partenaires de la coalition +And sameu jiko-yi+, fera annuler et déchirer les 16 récépissés scandaleusement délivrés par l’État du Sénégal aux associations d’homosexuels et de lesbiennes, et dont j’ai eu l’opportunité d’en fournir des preuves irréfutables au ministre de l’Intérieur, lors de notre audience du 13 novembre dernier. Jamra continuera et que les associations de goordjiguénes le sachent bien, à exiger la suppression de ces récépissés qui vous ont récemment permis de percevoir indûment (fausses déclarations d’objet social, en violation du Code des obligations civiles et commerciales) de la part du Premier ministre canadien, Justin Trudeau, via l’Ambassade du Canada, une subvention de 185 millions, alors que vous n’êtes pas plus méritants que ces milliers de braves jeunes diplômés sans emplois, qui courent sans cesse derrière d’hypothétiques financements de projets », charge-t-il.

Avant d’ajouter : « Désormais, tout commentaire « LGBTiste » qui viendra souiller cette plateforme de Jamra sera, contrairement à nos habitudes, automatiquement supprimé et son auteur définitivement banni de cette page.
Le combat continue ».

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *