Alioune Ndoye court-circuite la grève des mareyeurs

Le ministre de la Pêche et l’Economie maritime a court-circuité la grève des mareyeurs qui avait plongé hier les ménagères dans le désarroi. Le poisson était devenu rare dans les marchés. Selon le journal L’As, pour limiter les dégâts, le ministre de la Pêche et de l’Economie Maritime, Alioune Ndoye, a rencontré hier dans l’après-midi les grévistes. Ils ont finalement trouvé un terrain d’entente. Le ministre de la Pêche a satisfait plusieurs points de revendications des mareyeurs. Désormais pour le camion frigorifique de 10 tonnes, il est toléré un excédent de 7 tonnes au niveau des points de pesage à l’essieu. Maintenant, excédant 17 tonnes, le camionneur paie une amende. Pour les camions frigorifiques de 20 tonnes, il est toléré également un excédent de 7 tonnes. En outre, d’après des sources de «L’As », on n’imposera plus au camionneur qui a dépassé l’excédent toléré de débarquer le surplus de poissons sur place. Il paie juste l’amende. Aussi, les camions frigorifiques restent-ils prioritaires sur les points de pesage parce que le produit est périssable. Seuls deux points de la plateforme revendicative n’ont pas encore trouvé de solutions. Les deux parties ont décidé de se retrouver très bientôt pour en discuter. Il s’agit de la carte de mareyeurs et des aires de stationnement. Satisfaits des avancées, les mareyeurs ont décidé de suspendre le mot d’ordre.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *