Aminata Mbengue Ndiaye, comme candidate à une élection présidentielle : Carte grillée, au-delà de 2024

Quel avenir pour le Parti socialiste ? Cette question garde tout son pesant d’or, et pour cause. Non seulement cette formation perd, de plus en plus, son électorat, depuis 2000, mais aussi, si Aminata Mbengue Ndiaye devait être confirmée par le prochain Congrès du Ps comme successeur de Feu Ousmane Tanor Dieng, 2024 serait sa dernière carte pour être candidate à une élection présidentielle.

Car, née en 1949, l’ancienne mairesse de Louga aura 74 ans, à la prochaine Présidentielle et sera déclarée forfait, en 2029. Bref, au-delà de 2024, l’ancienne ministre de la Pêche aura atteint l’âge limite pour pouvoir se présenter à une élection présidentielle. Ce que confirme le journaliste Ibou Fall dans la livraison de SourceA de ce mardi.

«Les dossiers de candidatures sont déposés en fin 2023, donc, elle sera encore dans la moyenne d’âge. Mais au-delà de 2024, elle ne pourra plus le faire, sauf si on change de Constitution, pour enlever la limite d’âge, ce qui m’étonnerait», argumente le journaliste, qui est d’avis que, avec un tel scénario, le Ps aura du mal à revenir sur la scène politique.

Actusen.sn

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *