And Gueusseum soutient Sytjust

L’Alliance des syndicats autonomes de la santé (Asas) Sutsas-Sudtm-Sat Sante/D And Gueusseum est très préoccupée par le climat de plus en plus délétère qui sévit dans la Justice.

Dans une déclaration, la centrale note que l’instabilité dans ce secteur depuis plus de 5 mois, commence sérieusement à inquiéter les populations et les justiciables, tant les troubles de fonctionnement de ce service public causent des préjudices à l’ensemble des contribuables sénégalais.

Pour sa part, Mballo Dia Thiam et ses camarades s’indignent particulièrement du manque de respect des instructions du 1er magistrat de la République, par ailleurs le chef de l’État et de surcroît par des ministres dont le comportement «frise une insubordination choquante». Il n’est donc pas acceptable, selon les syndicalistes de la santé que la tutelle ne respecte pas la signature de la plus haute autorité de ce pays notamment le Président Macky Sall.

Pour les blouses blanches, en tout état de cause, les turbulences au sein de la justice et leurs conséquences négatives sur la demande des populations constituent une réelle menace au droit du contribuable. Et poursuivent-ils, de celui des travailleurs de la justice et interpellent toutes les forces sociales à s’impliquer. Ce, d’une manière ou d’une autre, dans ce combat pour qu’une solution soit donnée rapidement à ce secteur si crucial à la vie de notre nation. «Par solidarité syndicale, mais surtout éprise de justice sociale, l’Alliance And Gueusseum s’engage-t-elle à soutenir fermement le Syndicat des travailleurs de la Justice (Sytjust) dans son combat et exige du gouvernement l’application sans condition et sans délai de tous les accords signés avec ce dernier», lancent-ils.

Pour Mballo Dia Thiam et Cie le Garde des Sceaux, ministre de la Justice, Me Malick Sall doit être le premier à savoir qu’un décret présidentiel, on l’applique sinon on démissionne ; se soumettre ou se démettre. De cette station, ils jugent inadmissible de servir de contre-valeur pour la République.

WALF

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *