Assassinat de Abdou Elinkine Diatta : Robert Sagna donne sa version

L’enquête sur le meurtre du Secrétaire général « autoproclamé » du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (Mfdc), Abdou Elinkine Diatta, avance à grand pas. La révélation a été faite par le Coordonnateur du groupe de réflexion pour la paix en Casamance, dans le Sud du pays. Robert Sagna rassure toutefois que cet assassinat n’a rien à avoir avec les objectifs des rebelles.

« Cette enquête se poursuit. Ça, moi, je peux vous le rassurer. La mort d’Abdou Elinkine n’a rien à avoir avec les objectifs du Mfdc », a rassuré M. Sagna.

Il donne la position du chef rebelle, Salif Sadio, qui réclame l’indépendance en Casamance, suite à la mise en place d’un processus de la paix en Casamanace. « Salif Sadio, c’est un homme de paix. Il est pour l’indépendance de la Casamance, mais il est pour la paix en Casamance. On ne peut rechercher l’indépendance de la paix en Casamance dans la violence », a souligné Robert Sagna, lors d’une cérémonie religieuse à Mandina Mankagne à Ziguinchor.

S’agissant des avancées du processus de paix dont il est le coordonnateur, il a tenu à rassurer à « ceux qui ne savent pas » et qui « pensent que rien ne bouge », que « les choses bouges plus » qu’ils l’imaginent. « Et vous serez surpris de constater les résultats d’ici quelque temps », a-t-il conclu.

Pressafrik/Canal221

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *