Attribution des licences de pêche : Le Forum civil veut un audit

Le Forum civil veut trancher le débat sur les licences de pêche entre le ministère de tutelle dirigé par Alioune Ndoye et le Groupe des armateurs et industriels de la pêche du Sénégal (Gaipes). Dans un communiqué, le Forum civil explique qu’après avoir observé à distance les deux parties, il a procédé à une revue documentaire et une série de rencontres avec le bureau du Gaipes et le ministre des Pêches et de l’Economie maritime.
Ce qui a ainsi, renseigne la note, amené à constater ‘’qu’au-delà de la question de la tenue d’une session à distance de la CCALP (Commission consultative d’attribution de licences de pêche), le secteur est confronté à des enjeux de souveraineté halieutique qui a des conséquences, substantiellement financière, économique, industrielle, sociale, sociétale’’. Aux yeux des membres du Forum civil, le premier enjeu est relatif à la gouvernance du secteur caractérisée par ‘’la fraude, la corruption, un corporatisme exacerbé et des situations de monopole de fait organisées ou entretenues par l’Etat’’.Toujours d’après le Forum civil, l’autre enjeu est la question de la préservation et de la disponibilité ‘’des ressources halieutiques surexploitées dans les principales pêcheries’’.
…Ainsi, une série de recommandations a été faite par cette entité. Ainsi, le Forum civil propose la réalisation, ‘’dans des délais très rapprochés, d’un audit sur le pavillon sénégalais par un cabinet indépendant choisi par appel à concurrence sur la base d’un cahier des charges neutre. De publier la liste des licences attribuées (entre 2018-2019 et en 2020, renouvelées ou régularisées) afin de connaitre les bénéficiaires effectifs et les catégories de pêcheries concernées’’. Le Forum civil sollicite également la finalisation de l’enquête sur les autorisations de pêche attribuées sous la gestion d’Omar Guèye et initiée par Aminata Mbengue Ndiaye, des anciens ministres des Pêches.
A cela s’ajoute, relève-t-on dans le communiqué, le retrait de la toute nouvelle licence qui aurait été attribuée sans tenir compte de l’avis technique formulé par le CRODT sur la situation de la ressource… Parallèlement, le Forum civil invite le Gaipes à engager, sans délai, avec le ministère des Pêches et de l’Economie maritime, toutes discussions utiles à l’amélioration de la gouvernance du secteur au bénéfice des acteurs concernés. Il pense également qu’il serait judicieux, pour cette organisation, de ‘’travailler avec le ministère et les autres acteurs à la revue et à l’amélioration du cadre légal de l’économie maritime’’.

Enquête

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *