Barth et Soham Wardini déblayent le terrain pour Khalifa 

Soham El Wardini et Barthélémy Dias sont en train de manœuvrer et d’abattre un travail de reconquête de Dakar avec Khalifa Sall. «Je suis venu avec le leader de notre coalition Khalifa Sall et le maire Soham El Wardini. Nous sommes une famille à Dakar et nous n’avons aucune crainte et aucune honte de dire que Dakar est notre base et nous ambitionnons de continuer à le servir. Il ne s’agit pas de montrer des exemples mais de montrer de quoi on est capable. Khalifa a montré de quoi il est capable. Idem pour Soham El Wardini. Je suis en train de montrer de quoi je suis capable et le moment venu les gens sauront apprécier», a déclaré Barthélémy Dias, devant les journaliste, juste après la coupure du ruban du complexe multi sports Patrick Sémédo. C’était samedi dernier. Avec les locales qui pointent à l’horizon, des actes sont en train d’être posés. En sus de l’inauguration de ce complexe sportif, le maire de Mermoz Sacré-cœur dit continuer à investir dans le cadre les neuf domaines transférés. «Dans les jours à venir, nous allons continuer les inaugurations en matière de sport, d’éducation et de santé. Ce que nous avons fait à Baobab nous comptons le faire à Karack, les quartiers de Sacré-cœur et de Mermoz», promet Barthélémy Dias.

Le maire de Mermoz Sacré-cœur est très remonté de la décision du Cnra d’interdire le téléthon à l’endroit des familles expulsées de Terme Sud. «C’est extrêmement déplorable qu’on annule un téléthon en mettant la pression sur un groupe de presse qui est libre et indépendant dans un pays qui se respecte. Dans ce pays, on a organisé un téléthon pour un homme qui a été condamné avec contraintes par corps. On a réuni avec le téléthon 100 millions pour lui permettre d’échapper à la prison. Là on parle de dignité de familles de militaires, le pouvoir en place s’organise pour menacer et lui interdire d’organiser un téléthon. C’est scandaleux», a réagi le maire Barthélémy Dias. A l’endroit de ces familles, poursuit-il, «nous leur disons que nous allons nous organiser pour que les Sénégalais d’ici et d’ailleurs qui souhaitent leur apporter leurs contributions qu’ils puissent le faire et à ce titre nous mettrons à contribution les réseaux sociaux et les mécanismes qui pourront permettre aux Sénégalaises et Sénégalais sensibles à la situation de ces familles d’apporter leurs contributions». Ne s’arrêtant pas en si bon chemin, le maire de Mermoz Sacré-cœur invite le pouvoir en place à la tenue et à la retenue. «Il est hors de question d’accepter certaine pression au nom de ce que j’appelle le chantage d’Etat. Le Cnra a autre chose à faire que se ridiculiser à vouloir mettre la pression sur les organes de presse qui ne font qu’informer le peuple et le public sénégalais», a appelé le maire de Mermoz Sacré-cœur.

WALF

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *