Bisbilles Msas et Pr Seydi : Saes prend position

Après le Syndicat unitaire et démocratique des enseignants du Sénégal de la section Enseignement supérieur et de la Recherche (Sudes/Esr), c’est au tour du Syndicat autonome de l’Enseignement supérieur (Saes) d’apporter son soutien au Professeur Moussa Seydi après la sortie du Directeur de cabinet du ministre de la Santé et de l’Action sociale pour déplorer sa sortie sur les services de réanimation à Ziguinchor. Le Secrétaire général du Syndicat autonome de l’Enseignement (Saes), Malick Fall et ses camarades soulignent qu’ils ne vont pas admettre qu’on s’attaque à leur camarade professeur qui se bat nuit et jour pour faire face à cette pandémie qui a fini d’étendre ses tentacules au Sénégal. «Depuis le 2 mars 2020 le Sénégal ne cesse d’enregistrer des cas de Covid-19 qui, jour après jour, augmentent et préoccupent les autorités et les Sénégalais. En dépit de ce flux important de patients, le Pr Seydi et son équipe se donnent corps et âme pour une meilleure prise en charge des malades dans tous les centres de soins dédiés», indiquent-ils.

Les enseignants affiliés à ce syndicat soulignent que le Pr Seydi dans le cadre de ses visites à l’intérieur du pays pour s’enquérir de l’état de santé des malades atteints du Covid-19 et des structures qui les accueillent, fait son travail et ce n’est pas le moment de le distraire. «Le camarade Seydi visite, sous une température caniculaire, les centres du Sénégal abritant des patients Covid-19 pour s’assurer de leurs meilleures conditions de traitement, faire une évaluation technique de la qualité de prise en charge, encourager les équipes, échanger sur les difficultés et voir comment y trouver des solutions avant de rencontrer les gouverneurs responsables dans la lutte contre le Covid-19. C’est le lieu de remercier et de féliciter tout le personnel médical pour son engagement. Le Sénégal doit être fier du Professeur Moussa Seydi dont l’expertise, l’engagement au service de la communauté et le patriotisme forcent l’admiration à travers le monde», a soutenu le Saes.

Dans le même tempo, Malick Fall et Cie n’ont pas raté les autorités du ministère de la Santé. Il fustige l’attitude du porte-parole du ministre qu’il juge inopportune. «Inopportunément, plutôt que de recevoir des encouragements et des félicitations des autorités du ministère de la Santé et de l’Action sociale en ces moments anxiogènes, notre camarade dont le seul tort est d’inviter à relever le plateau de l’unité de réanimation de l’hôpital de Ziguinchor, fait l’objet d’attaques qui ne se justifient point. Le Saes ne saurait cautionner de telles attaques de quelques bords qu’elles viennent et les condamne fermement», blâment les enseignants du Saes.
WALF

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *