Cette virée en boîte du ministre de l’Intérieur qui fait polémique

La sortie en boîte de nuit de Christophe Castaner au soir de la 17e journée de mobilisation des Gilets jaunes fait beaucoup parler. Les chroniqueurs de l’émission Les Grandes Gueules sur RMC ont donc décidé de revenir sur cette information et l’une des intervenantes ne s’est pas vraiment montrée très tendre à l’égard du ministre de l’Intérieur.

Dans la nuit de samedi à dimanche dernier, au soir de la 17e journée de mobilisation des Gilets jaunes, Christophe Castaner s’est octroyé une petite virée en boîte de nuit durant laquelle il a notamment été aperçu en train d’embrasser une jeune femme. Un événement qui n’est pas resté dans le domaine privé puisque les magazines Closer et Voiciont décidé de publier des photos de cette folle soirée. Depuis, le Premier ministre Edouard Philippe a réaffirmé toute sa « confiance » au ministre de l’Intérieur, estimant que cela relevait de sa « vie privée ». Mais il n’empêche, cette sortie fait jaser.

D’ailleurs, Rose Ameziane, directrice de centre de formation, qui intervenait ce vendredi 15 mars dans l’émission Les Grandes Gueules sur RMC, ne s’est pas montrée très tendre à son égard. « Je serais tentée de dire que chacun a droit à sa vie privée. C’est vrai que ce genre de magazines a tendance à être très très intrusif. Pour autant, ça m’embête un peu que le ministre de l’Intérieur, qui est en charge de notre sécurité, après un samedi de Gilets jaunes, qu’il aille en boîte de nuit… (…) Ça renvoie un mauvais message. (…) Je trouve ça dommage de manquer de sérieux et d’aller faire la bringue après un samedi de Gilets jaunes, » a-t-elle ainsi déclaré.

En revanche, l’avocat Gilles-William Goldnadel, qui intervient également dans Les Terriens du Dimanche auprès de Thierry Ardisson sur C8, a tenu à prendre la défense de Christophe Castaner, dénonçant une atteinte à la vie privée. « Je ne supporte pas ça ! Castaner, il fait ce qu’il veut en dehors de son boulot. (…) Je respecte sa vie privée, ça me gêne beaucoup d’en parler. Closer et Voici, c’est pas ma came, » a-t-il ainsi lancé.

(Gala.fr)

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *