Cheikh Oumar Sy, ancien député : «Ce n’est pas l’eau qui stagne mais notre système politique»

Cheikh Oumar Sy ne cherche pas loin pour expliquer sur les causes des inondations à Dakar et dans les autres régions du Sénégal. Pour l’ancien député à l’Assemblée nationale, «ce n’est pas l’eau qui stagne mais notre système politique. Les mêmes problèmes créent les mêmes réactions chaque année. Nous sommes inondés par notre propre incapacité de dépasser des problèmes récurrents. L’Etat se confond dans sa politique de l’autruche, et nous critiquons sans nous autocritiquer».

L’ex-parlementaire à la 12ème législature signale qu’en attendant que l’assemblée nationale accepte de faire son devoir d’audit,  (suivi et évaluation des politiques publiques) les acteurs développement doivent mettre en place leurs propres mécanismes de suivi afin de pousser l’Etat à pleinement jouer son rôle.

«Si l’indignation est souvent temporaire, les actions de l’état répondront à la même logique. Les partis politiques doivent apprendre  à  produire des notes d’orientations politiques  annuelles pour réfléchir sur des solutions durables», suggère-t-il sur sa page Facebook.

                                                                            

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *