Coronavirus: Le cas des cars et bus surchargés

Le transport en commun constitue un véritablement problème dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. Les minus bus de transport public communément appelés «Tata» constitueront l’exception de l’interdiction des rassemblements. Puisque des dizaines de personnes s’y entassent comme des sardinelles. C’est pire que les rassemblements publics interdits par le président Macky Sall dans ce contexte de coronavirus. En tout cas, les autorités doivent y penser.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *