Ziguinchor: des anti-fièvre dérobés dans une pharmacie

Une pharmacie a été visitée cette nuit, au quartier Kandé de Ziguinchor, par les malfaiteurs. Qui ont profité du couvre-feu pour sévir, emportant essentiellement des anti-douleurs, et anti-fièvre (Doliprane, Efferalgan, etc) d’une valeur estimée à 150 mille F CFA. Les propriétaires qui ont constaté les dégâts à l’ouverture de l’officine ce matin, tirent la sonnette d’alarme surtout dans ce contexte d’épidémie à Covid-19.
« NOUS SOMMES EN DANGER »
D’où l’appel du collectif des pharmaciens à la mise en place d’un dispositif particulier pour les protéger avec le couvre-feu. « Nous dénonçons ce cambriolage dont a été victime notre confrère et nous profitons de l’occasion pour lancer un appel aux autorités pour renforcer la sécurité des pharmacies. Qui sont en danger dans ce contexte d’Etat d’urgence avec un couvre-feu », a alerté Dr Koutoubo Gassama, le Secrétaire général dudit collectif. Il est d’autant plus inquiet que le choix des médicaments dérobés n’est pas fortuit.

Emedia

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *