Débat sur le pétrole et le gaz : Niass jette des pierres à Sonko, Tekki et Abdoul Mbaye

Le président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse, a profité du forum organisé par sa formation politique pour lancer des piques au député Ousmane Sonko qui ne cesse de lui faire des misères à l’Assemblée nationale. Niasse en a aussi profité pour prendre la défense du Président Macky Sall face aux attaques de l’opposition en général qui l’accuse d’avoir bradé les ressources pétrolières et gazières avant même leur exploitation. En effet, samedi dernier, lors du forum de son parti : «L’Afp face à la perspective de la construction de l’économie pétrolière et gazière», Moustapha Niasse a déclaré que beaucoup de Sénégalais qui parlent du pétrole et du gaz sont des profanes qui ne maitrisent pas les affaires de pétrole et de gaz. Pour rappel, le député Mamadou Lamine Diallo, l’ancien Premier ministre, Abdoul Mbaye, et l’ancien ministre de l’Energie, Thierno Alassane Sall, ont toujours accusé Macky Sall d’avoir bradé ces ressources gazières et pétrolières par l’intermédiaire de son frère Aliou Sall, accusé d’avoir fait perdre plus de 6 milliards de dollars à l’Etat du Sénégal.

Mais Moustapha Niasse affirme que la gestion des ces ressources naturelles est une affaire d’initiés, puisqu’ils sont compliqués. «Ceux qui disent que le pétrole a déjà été vendu avant même d’être produit ne savent pas ce qu’ils disent», a-t-il asséné. «Depuis deux ans, les Sénégalais parlent du pétrole et gaz, mais c’est une histoire compliquée. Et elle est plus compliquée avec les réalités actuelles», a-t-il poursuivi, ajoutant qu’il est impossible de vendre un produit qu’on n’a pas encore extrait. «On ne peut pas vendre du pétrole qui n’est pas encore sorti de terre, puisqu’on ne sait pas sa qualité et sa nature», a-t-il poursuivi. Moustapha Niasse a expliqué qu’il existe plusieurs types de pétrole et chaque pays a sa spécificité. Et à l’en croire, le forum organisé par sa formation politique a pour but de permettre aux militants progressistes de comprendre la gestion du pétrole et du gaz. «Le temps était venu d’organiser un forum et de demander à des experts d’éclairer la lanterne des militants et plus généralement des Sénégalais », a poursuivi Moustapha Niasse, ajoutant que l’exploitation de ces ressources se fera à partir de 2023. Et d’après lui, les mesures prises par le président Macky Sall prouvent que ces ressources seront bien gérées.
WALF

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *