Désormais il est interdit de circuler à pieds devant le palais

Les passants de la très surveillée avenue Senghor ont dû le constater. Depuis la tentative, par Guy Marius Sagna, de s’accrocher aux grilles du Palais – selon la version officielle – il est interdit de circuler, à pieds, devant les éléments de la garde républicaine avec lesquels on pouvait pourtant se prendre en selfie il y a juste quelques mois. Ayant certainement reçu des ordres stricts en ce sens, des gendarmes postés alentour et qui n’ont pas l’air de plaisanter somment énergiquement les piétons de traverser la route et de passer devant la porte du Building administratif. Mais, chose curieuse, juste en face du Palais, un «malade mental» dont les éléments de la sécurité ne se soucient même pas de la présence a installé son Qg. A rappeler que, vers 2010, à quelques mètres du Palais, un malade mental avait balancé une brique sur la limousine présidentielle d’Abdoulaye Wade. Donc, prudence, mère des sûretés.
WALF

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *