Dialogue politique : le camp de Khalifa ne parle pas le même langage

Le dialogue politique continue de diviser les camps et les clans. Si, au niveau du Front national de résistance (Fnr), Mamadou Diop Decroix et compagnie n’émettent pas sur la même longueur d’onde, chez les khalifistes, non plus, on ne parle pas le même langage. Invité, ce matin, de l’émission Remue-ménage sur la Rfm, Youssoufa Mbow, un des proches de l’ancien maire de Dakar s’est dut favorable à une participation au dialogue. Il prend ainsi le contrepied d’un des plus fidèles lieutenants de Khalifa Sall.  Barthélémy Dias qui n’a pas participé à la première rencontre organisée jeudi dernier, avait averti les membres de l’opposition qui ont répondu à la convocation d’Aly Ngouille Ndiaye: «Ceux qui ont pris sur eux la responsabilité de répondre à l’invitation du ministre de l’Intérieur, nous respectons leur position, parce que nous respectons leur indépendance, mais qu’ils sachent que si aujourd’hui, il y a dialogue dans ce pays sans que nos conditions soient respectées, ils prendront sur eux la responsabilité de la rupture avec le groupe des khalifistes.» Une position que Youssoupha Mbow est loin de partager.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *