Diouf Sarr déroule son plan de vaccination

C’est hier lors de la réunion du conseil des ministres que le ministre de la Santé et de l’Action sociale a rendu le document détaillant la stratégie nationale de vaccination contre la Covid-19.

A cet effet, le service de communication du ministère a publié un document expliquant « les différentes modalités d’introduction du vaccin dans notre dispositif de vaccination ». A en croire le document, « cette stratégie vise la réduction de la morbidité des cas graves et les décès liés à la Covid-19 par la vaccination des populations prioritaires dans une première phase et dans une seconde phase, interrompre la transmission de l’infection par la vaccination de la population restante ».

« Cette stratégie vient en complément au plan national de lutte contre la Covid-19 en cours d’exécution depuis la notification du premier cas de Covid-19, le 02 mars 2020. Le plan est décliné en deux phase et vise à dans une première étape assurer la vaccination d’au moins 90 pour cent des cibles prioritaires constituées du personnel de santé des sujets âgés d’au moins 60 ans, des sujets présentant des comorbidités, mais aussi des personnes de par leur fonction ou mode de vie sont plus exposées que le reste de la population générale. Cette première étape va démarrer avant la fin du mois de mars 2021(…) dans une période de deux mois. La deuxième phase du plan de vaccination qui se fera suite à la première, s’inscrit aussi dans le même objectif que la première phase visant au moins 90 pour cent de la population globale restante dans un délai qui ne doit pas dépasser le premier trimestre de 2022(mars 2022, ndrl) », souligne le document.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *