Directions des sociétés publiques : la guerre des postes fait rage

Le dernier remaniement gouvernemental a vu beaucoup de dirigeants d’entreprises ou de sociétés relevant de la puissance publique être nommés ministres. Du coup, beaucoup de postes de directions ont été libérés. Ce qui aiguise les appétits, notamment dans les rangs des recalés qui espèrent, chacun, hériter d’un fauteuil de Dg comme lot de consolation. C’est le cas de la direction générale de l’Autorité de régulation des marchés publics (Armp). Des sources indiquent que le poste naguère occupé par Abdou Karim Sall, promu ministre de l’Environnement, pourrait échoir à Seydou Guèye, ancien secrétaire général du gouvernement. Seulement, d’autres caciques de l’Apr, intéressés par le même poste, sont en train de manœuvrer ferme pour lui barrer la route de cette direction, l’une des plus convoitées de la République.

Abdoulaye Thimbo, maire de Pikine, est annoncé à la direction du Coud, libérée par Cheikh Oumar Anne. Mais, il devra, auparavant, céder son fauteuil de Président de conseil de surveillance de l’Anpej.

La direction générale de la Senelec, celle du Patrimoine bâti, respectivement occupées il n’y a guère longtemps par Mohamadou Makhtar Cissé et Abdou Karim Fofana cherchent, également, preneurs. Mais, il semble que le titulaire du pouvoir de nomination n’est pas pressé outre mesure pour les pourvoir. Ce qui envenime davantage la situation.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *