Elsie: « Les fausses informations m’ont tuée »

Elsie Kubie était couchée lorsque son mari lui a montré un message WhatsApp qu’il avait reçu d’un ami.
Il s’agissait de la mort de la quatrième victime du coronavirus en Ouganda, mais l’image utilisée dans le message était celle d’Elsie, une Kenyane bien vivante et vivant à Londres.
Un flux continu d’informations, fausses ou inexactes se propagent dans le monde.
L’Organisation mondiale de la santé a récemment qualifiée d’ « infodémie » cette pandémie d’intox relayée sur les réseaux.

BBC AFRIQUE

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *