Enseignement supérieur: L’Etat rompt le partenariat avec les privés

Cette année aucun nouveau bachelier ne sera orienté dans les instituts privés de formation professionnelle. Acculé par les propriétaires des établissements privés qui exigent depuis l’année dernière le paiement de la dette, l’Etat a décidé de passer outre mesure de rompre une bonne fois sa collaboration avec les privés. C’est le ministre de l’Enseignement supérieur, Cheikh Oumar Hann qui en a fait l’annonce, ce soir, en marge d’une conférence de presse.
«Le gouvernement a décidé d’orienter l’ensemble des nouveaux bacheliers 2019 dans les établissements publics de l’enseignement supérieur», lance le successeur de Mary Teuw Niang.
Conformément à la décision du gouvernement d’orienter l’ensemble des nouveaux bacheliers 2019 dans les établissements publics de l’enseignement supérieur, à ce jour, informe-t-il, sur les 57 130 nouveaux bacheliers, 52 221 ont déjà effectués leur inscription sur la plateforme Campusen.
Mieux, selon lui, pour permettre à nos universités et établissement public de recevoir l’ensemble des nouveaux bacheliers, le gouvernement s’est engagé à mettre en œuvre dans les meilleurs délais les actions suivantes : terminer l’ensemble des infrastructures relatives au programme d’extension des universités, terminer la construction et l’équipement de 100 laboratoires scientifiques, terminer et réceptionner 7 espaces numériques ouverts (Eno).

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *