Epinglé par la Cour des comptes, Dr Malick Diop se défausse la presse

Décidément la presse est devenue la risée des autorités après la publication des rapports 2015, 2016 et 2017 de la Cour des comptes. Après le directeur du Cices qui s’est défaussé sur les journalistes pour fustiger la manière dont le document a été exploité, c’est autour de son collègue de l’Agence sénégalaise de promotion des exportations (Asepex) de tirer sur les confrères.

«J’ai été surtout surpris par le traitement qu’en a fait une certaine presse. Je suis à l’Asepex depuis 2013, au bout de deux ans, la Cour des comptes est venue et a demandé à faire une vérification sur une période de cinq ans, de 2011 à 2015. Sur cette période, il y a eu trois directeurs généraux, les deux qui m’ont précédé et moi-même », lance Dr Malick Diop dans les colonnes du journal Le Soleil.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *