Fake news sur le Covid-19: Mbaye Pekh « confiné » à la la Sr

Le ministre de la Santé et de l’Action sociale avait brandi la menace de sévir contre tous ceux qui diffuseraient de fausses informations sur le coronavirus, mais surtout qui continueraient de nier l’existence de la maladie au Sénégal. Eh bien ! Le Comité National de Gestion des Epidémies a mis à exécution ces menaces en déposant une plainte sur la table du procureur de la République. Aussitôt après, le parquet a activé la Section de recherches de la Gendarmerie qui, à son tour, a envoyé des convocations. Le communicateur traditionnel Abdoulaye Mbaye Pekh est le premier à recevoir la convocation de la section de Recherches de la Gendarmerie, pour ses propos jugés contraires à la vérité. Puisque Mbaye Pekh avait soutenu dans une vidéo que le coronavirus n’existait pas à Touba. Après avoir visionné la vidéo avec les gendarmes, il a présenté ses excuses avant d’être relâché. A sa sortie des locaux de la gendarmerie, Abdoulaye Mbaye Pekh s’est dédit. Le communicateur traditionnel a soutenu sur les ondes de la Rfm qu’il n’avait jamais dit que le coronavirus n’existait pas à Touba. Il précise avoir dit que si la maladie est présente à Touba, alors Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké va l’extirper de la capitale du Mouridisme. Mbaye Pekh s’est engagé d’ailleurs à s’impliquer dans la lutte contre l’épidémie avec les communicateurs traditionnels du Sénégal.

L’As/Canal221

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *