Faux billets : Thione Seck n’est pas sorti de l’auberge

Attraits hier à la barre de la Cour d’appel pour détention de signes monétaires, tentative d’escroquerie, association de malfaiteurs et blanchiment d’argent, Thione Seck et Alaye Djité risquent gros. Le Procureur, qui a déposé un acte d’appel du jugement rendu par le Tribunal correctionnel de Dakar relaxant le chanteur et Alaye Djitté, demande l’annulation de la décision. Le parquet justifie son appel.

« On n’a pas alerté les avocats car on ne pouvait pas le faire à ce stade de la procédure. La perquisition s’est faite de façon spontanée. Quoi de plus normal ? Il s’agissait pour nous de rechercher la matérialité des faits. On était pas au stade de la préparation de l’infraction « , déclare le maitre des poursuites largement sur les éléments du procès verbal et les circonstances de l’arrestation du lead vocal du « Raam Daan ».
C’est pour toutes ces raisons qu’il a supplié, à la limite, la Cour d’infirmer la première décision. Car, rapportent Rewmi Quotidien et Les Échos dans leur parution de ce mardi, le procureur soutient, mordicus, que les faits pour lesquels Thione Seck et Alaye Djitté sont poursuivis sont une extrême gravité.

Seneweb/Canal221

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *