Grâce accordée au Guinéen : Diouf Sarr « passe à autre chose »

La grâce accordée au jeune guinéen du nom de Woury Diallo suite à une condamnation pour trafic de faux médicaments avait installé le malaise et passablement pourri les relations entre le pouvoir et les gérants d’officines privées qui avaient même ordonné un arrêt de travail de deux heures pour manifester contre la mesure présidentielle. Ce matin, après la prière de la Korité, rendant compte d’une audience entre le président de la République et ces derniers, le ministre de la Santé semble avoir définitivement tourné la page « Les pharmaciens ont compris les conditions qui ont occasionné cette grâce. Nous n’avons pas ici à développer outre mesure là-dessus. Ce qui est important, on passe à autre chose. Cette autre chose-là, c’est combattre, systématiquement, tout ce qui peut affaiblir le médicament », a déclaré Abdoulaye Diouf Sarr.

Pour rappel, interrogé sur le même sujet, le directeur des affaires criminelles et des grâces avait évoqué un « dysfonctionnement ».

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *