Grève du Saes à l’Ucad: Le recteur s’en lave les mains

Le Recteur de l’Université Cheikh Anta Diop (Ucad), Ibrahima Thioub dégage ses responsabilités quant au mouvement d’humeur de la section Ucad du Syndicat autonome de l’enseignement supérieur (Saes). En effet, le Saes de l’Ucad observe une grève de 48h pour exiger de l’Etat le respect de ses engagements. Le Pr Ibrahima Thioub précise que le Rectorat s’est acquitté depuis le début de l’année de ses engagements financiers vis-à-vis des partenaires sociaux, notamment ceux concernant le personnel d’enseignement et de recherche. Il s’agit des heures complémentaires, des indemnités plein temps, vacations, prime des voyages d’études et fonds de solidarité. Le Recteur souligne avoir accordé la priorité à ces dépenses après avoir bouclé les 12 mois de salaires du personnel. Ainsi, si les enseignants sont en mouvement d’humeur, c’est à cause du Gouvernement. Le Pr Thioub dit attendre la contrepartie financière promise après la signature des accords entre le Gouvernement et le Saes mais également entre le Gouvernement et l’Intersyndicale des personnels administratifs techniques et de service. Le Recteur est conscient des sacrifices consentis par les enseignants pour normaliser l’année académique 2018-2019 et renseigne que le rectorat a choisi de puiser dans les réserves destinées aux salaires pour trouver une solution à la crise.

L’As

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *