Grogne chez les travailleurs de l’Anacim

Le syndicat des travailleurs de l’aéronautique civile (Sytac) a sorti hier un communiqué pour fustiger le fonctionnement de l’Agence nationale de l’Aviation civile et de la Météorologie (Anacim). Selon le Secrétaire général Kéba Dème et ses camarades, le constat est sans appel. En silence, disent-ils, le Directeur général de l’agence déstructure l’Aviation civile et la météorologie. Entre autres complaintes des syndicalistes, on peut retenir : la note de l’audit de l’OACI qui place le Sénégal derrière la Mauritanie, le Mali et le Ghana etc. ; la dégradation continue des stations d’observation météorologique et plus généralement de la météo au Sénégal qui est qualifiée ouvertement de «moribonde» par les membres du Secrétariat général de l’OMM ; les complaintes des institutions internationales OACI,OMM etc. ; le maintien et la promotion des retraités ; les démissions ; le piétinement des dispositions fondamentales de l’équilibre du système de l’aéronautique du Sénégal avec l’harmonisation acquise de haute lutte depuis des années ; la fuite des cerveaux due au manque de motivation et de plan de carrière ainsi qu’à la non-application des dispositions du code de rémunération et des statuts de l’agence ; le tripatouillage des textes de l’Anacim ; la promotion de l’incompétence ; l’insubordination à l’autorité de tutelle (le ministre), et plusieurs incidents d’avion voire des accidents d’avions ponctués par une inculpation judiciaire du Directeur général.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *