Honorariat des anciens présidents du Cese : Le Forum civil réclame la publication du décret

Les interrogations fusent de partout sur l’authenticité du décret portant sur l’honorariat des anciens présidents du Conseil économique, social et environnemental. Le forum civil vient en rajouter une couche. En effet, Birahim Seck, coordonnateur du Forum civil émet des réserves sur la publication du communiqué de la Présidence niant l’existence d’un tel décret. Avant d’entrer dans les détails, ce membre de la société civile souligne que «l’invalidation de ce faux décret» le laisse perplexe. «Si vous restez 24 h sans sortir le vrai décret 2020-964 alors qu’il existe, car précédant le décret 2020-965 (JO n°7302 du 18 avril 2020), cela laisserait supposer que le faux décret 2020-964 du Communiqué de la présidence serait le vrai décret 2020-964 partagé dans les réseaux sociaux», affirme Birahim Seck dans un communiqué.
Selon lui, ce coordonnateur du Forum civil, «jusqu’à preuve du contraire» la meilleure manière de réfuter l’information partagée revient à publier «le vrai décret 2020-964». Toutefois, souligne-t-il, «dans ce contexte particulier où le pays se trouve, ce serait un signal doublement toxique à l’endroit des populations déjà meurtries par la Covid-19, mais aussi à l’endroit des bailleurs à qui on demande l’annulation de la dette…», écrit Birahim Seck.
Vrai ou faux décret, le document qui circule sur les réseaux sociaux, continue d’alimenter les débats. En effet, pour apporter un démenti, la cellule de communication du palais avait sorti, quelques instants suivant sa publication du premier, pour clamer «un faux décret», mais sans apporter la moindre justification. «Face à la recrudescence de ce type de documents, la Cellule de Communication rappelle que tous les décrets pris par Monsieur le Président de la République sont publiés au Journal Officiel de la République du Sénégal et sur le site du Gouvernement», lit-on dans un communiqué. Insatisfaite, l’opposition soutient qu’il s’agit d’une fuite en avant. Et que le décret existe bel et bien. «Honte à la Présidence de la République du Sénégal qui, prise pour la énième fois en flagrant délit de dépeçage du peuple par l’octroi d’un indécent honorariat aux anciens Présidents du Conseil économique, social et environnemental, n’a pas trouvé mieux que de se réfugier derrière la non publication du décret au Journal officiel», écrit Ousmane Sonko, leader de Pastef/Les Patriotes sur sa page Facebook. «Ce décret existe bel et bien et a été circularisé hier, jeudi 14 mai 2020, aux agents de l’Administration via Outlook, en même temps que le décret 2020-1006 relatif à la gestion budgétaire de l’État, et lui est, à tous points, identique dans la forme», avait-il précisé.
Après, Ousmane Sonko, la société civile en la personne de Birahim Seck entre dans la danse. Une sortie qui risque d’être suivie des activistes et défenseurs des droits humains.
WALF

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *