Hôpitaux Sénégal: 96 % des urgences ne sont pas aux normes

Au Sénégal, 76 % des structures hospitalières disposent de services d’accueil d’urgences (Sau). Parmi elles, 96 % ne sont pas aux normes. Le diagnostic est le même au niveau des centres de santé où 39 seulement disposent d’une unité d’accueil des urgences adéquate. De manière générale, les structures de santé souffrent d’un manque criard de personnel technique spécialisé et d’équipements appropriés. Il est noté également des insuffisances dans la coordination du transfert des malades des postes de santé, des centres de santé vers les hôpitaux. Autant de goulots d’étranglement qui paralysent les urgences. D’où la nécessité d’une réforme approfondie des services d’accueil des urgences. «Nous suggérons à l’Etat central de renforcer le Samu par la logistique roulante et au fonctionnement quotidien. Et d’équiper les Services d’accueil d’urgences régionaux en formation de médecins urgentistes en nombre suffisant. Il faut aussi réfléchir sur le mode de financement des urgences hospitalières en mettant fortement à contribution les Collectivités locales, les privés, les assurances etc.», lance Fiacre Coly, président de la Commission santé de l’Union des associations des élus locaux (Uael).

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *