Il y a un an DJ Arafat tirait sa révérence

Il était la figure la plus en vue du coupé-décalé, le rythme musical urbain le plus connu de la Côte d’Ivoire ces dix dernières années.

De son vrai nom Houon Ange Didier, l’artiste DJ Arafat a contribué à écrire l’histoire de la musique urbaine ivoirienne à travers un nombre important de featurings, de singles et d’albums.

Son rêve était de décrocher le premier disque d’or du coupé-décalé mais le destin en a décidé autrement puisqu’il est décédé le lundi 12 août 2019.

Il était connu pour sa propension à faire le buzz autour du coupé-décalé à travers des clashs qui selon lui était fait pour attirer les yeux sur ce mouvement musical.

Le coupé-décalé est un rythme ivoirien né autour des années 2002 alors que la Côte d’Ivoire est en proie à un conflit politico-militaire.

Il est impulsé par Douk Saga (1974-2006) et la Jet Set ivoirienne.

Le mouvement se veut complet et est basé sur un rythme musical, un style vestimentaire, le buzz et le « travaillement » qui consiste à jeter des coupures de billets de banque sur une personne ou un artiste pour l’encourager.

BBC AFRIQUE

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *