Kobe Bryant voulait que sa fille Gianna et personne d’autre prenne son relais

Elle aussi rêvait de faire du basket sa vie. “Gigi” Bryant, la fille de Kobe Bryant, a péri avec son père dans l’accident d’hélicoptère qui a emporté le quintuple champion de la NBA. Depuis son enfance, Gianna Maria-Onore, 13 ans, deuxième des quatre filles de Kobe Bryant marchait dans ses pas, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article.
″Lorsqu’on sort avec ma fille Gianna et que des fans viennent nous parler, certains me disent: ’Il faut que vous et votre femme ayez un garçon! Pour que quelqu’un puisse prendre la suite, votre héritage!′ racontait Kobe Bryant sur le plateau de Jimmy Kimmel en 2018. Gigi qui est à côté de moi, répond en général: ‘Oh ! Je m’en charge. Pas besoin d’un garçon pour ça.’ Et elle a raison.”
Lorsqu’il parlait de ses filles en général et de la deuxième, “Gigi”, en particulier, les yeux de Kobe Bryant s’allumaient avec fierté. Car sa cadette avait entrepris de suivre la route qu’il avait lui-même tracée. Le quintuple champion NBA coachait l’équipe de basket de sa fille depuis la fin de sa carrière en 2016. Et “Mambacita”, comme il l’avait surnommée, avait commencé à faire ses preuves sur le terrain.
En témoignaient les nombreuses vidéos et photos postées par Kobe Bryant sur les réseaux sociaux. Il la désignait volontiers comme digne héritière de son palmarès et voyait pour elle un futur au sein de la WNBA (la déclinaison féminine de la NBA). La semaine dernière encore, la légende des Los Angeles Lakers avait partagé sur son compte Instagram une vidéo de sa fille en train de jouer. “Gigi devient meilleure chaque jour”, écrivait-il.

Le HuffPost

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *