La Cnept plaide pour la redynamisation du sous secteur de l’alphabétisation

L’organisation de la société civile sur l’Education, la Coalition nationale pour l’éducation pour tous (Cnept) affirme que lors de la célébration de la prochaine journée de l’Alphabétisation, les experts de l’éducation doivent mieux diagnostiquer le secteur de l’Alphabétisation. Elle constate, malgré les progrès réalisés, des problèmes d’alphabétisation persistent et les exigences en termes de compétences requises pour le travail évoluent rapidement.

En prélude à la journée mondiale de l’Alphabétisation,  célébrée le 8 septembre, la Coalition nationale pour l’éducation pour tous du Sénégal (Cnept) par ailleurs coordonnatrice de la Coalition africaine pour l’alphabétisation lance un appel solennel et un plaidoyer fort pour une redynamisation du sous secteur de l’alphabétisation qui demeure la parent pauvre de notre système éducatif surtout en termes de financement. «On doit promouvoir l’alphabétisation et nos langues nationales et il faut plus de volonté politique et un partenariat plus dynamique avec les acteurs du secteur. La rencontre de partage et d’échanges prévue à cet effet pourra sans nul doute permettre de faire un diagnostic sans complaisance et dégager des perspectives pour le devenir de l’alphabétisation et des langues nationales au Sénégal», a souligné son président Silèye Gorbal Sy. Pour cette journée internationale de l’alphabétisation 2019, l’accent sera mis sur «L’alphabétisation et le multilinguisme».  

 

D’après le président de la Cnept, les principales caractéristiques du multilinguisme dans le monde globalisé et numérisé d’aujourd’hui doivent être discutées, ainsi que leurs implications pour l’alphabétisation dans les politiques et les pratiques afin de parvenir à une plus grande inclusion dans les contextes multilingues. A l’en croire, malgré les progrès réalisés, les problèmes d’alphabétisation persistent, répartis inégalement entre les pays et les populations. C’est pourquoi, il insiste sur la prise en compte de la diversité linguistique dans le développement de l’éducation et de l’alphabétisation qui est essentielle pour relever ces défis et atteindre les Objectifs de développement durable. D’où l’importance de rappeler la phrase de la directrice générale de l’Unesco Mme Audrey Azoulay sur l’Alphabétisation : «Notre  monde  compte  environ  7 000  langues  vivantes,  qui  font  sa  richesse  et  sa  diversité.  Ces  langues  sont  des  outils  de  communication  et  de  participation  à  la  société et au monde du travail, ainsi qu’un moyen d’accéder à l’apprentissage tout au long de la vie. Elles sont aussi étroitement liées aux identités, cultures, visions du monde  et  systèmes  de  connaissances  distinctifs.  Tenir  compte  de  la  diversité  linguistique  dans  le  cadre  du  développement  de  l’éducation  et  de  l’alphabétisation est  donc  un  élément  essentiel  si  l’on  veut  instituer  des  sociétés  inclusives  qui  respectent la «diversité» et différence tout en préservant la dignité humaine», disait-elle, dans les rencontres concernant le développement de l’Education.

 

En outre, le président de la Cnept révèle que près de 40 % de la population mondiale n’ont pas accès à un enseignement dans une langue qu’elle parle ou qu’elle comprend. «Aujourd’hui le multilinguisme, l’utilisation de plus d’une langue au quotidien est devenue plus courante avec la mobilité accrue des populations et l’omniprésence croissante de la communication mondiale et instantanée. Au Sénégal depuis des années, l’alphabétisation est célébrée pour une semaine», souligne-t-ilLe 8 septembre a été déclaré Journée internationale de l’alphabétisation par la Conférence générale de l’Unesco à sa 14e session, le 26 octobre 1966. Chaque année, depuis 1967, la Journée internationale de l’alphabétisation donne lieu à des célébrations dans le monde entier pour rappeler à tous l’importance de l’alphabétisation, qui relève de la dignité et des droits humains, et progresser vers une société plus alphabète et plus durable.

(Walf Quotidien)

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *