La Française Matière Sa rafle un marché de 137 milliards sans appel d’offres

Ce sont les chantres de la bonne gouvernance qui risquent de tomber en syncope. Selon Walf Quotidien, une entreprise française de travaux publics, Matière Sa, s’est vu confier un marché de construction de ponts et d’autoponts pour un montant de 137 milliards. Ce, sur offre spontanée. L’information a été donnée en marge d’une visite sur la Voie de dégagement nord.

Interrogé, le ministre des Infrastructures, Oumar Youm, a relativisé soutenant que l’offre spontanée est encadrée par le code des marchés à travers la loi sur le partenariat public-privé. «A chaque fois qu’une offre dépasse un certain seuil, nous contractualisons avec celui qui a fait l’offre en respectant les caractéristiques techniques et la réglementation des offres financières. L’offre spontanée est bien encadrée par la loi pour avoir une contractualisation bien réfléchie qui préserve les deniers de l’Etat afin d’avoir des structures de qualité», a justifié le ministre des Infrastructures.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *