LDC: Gana et le PSG à Dortmund pour briser la malédiction des 8es

Depuis la « remontada » irréelle du FC Barcelone en 2017, la leçon royale du Real Madrid en 2018, et l’inimaginable « come-back » de Manchester United en 2019, les Parisiens n’attendent que ça: briser la malédiction et enfin intégrer le Top 8. Au Signal Iduna Park ce mardi soir, le Paris Saint-Germain défie Dortmund dans son antre en huitièmes de finale de la Ligue des Champions.

Neymar, l’arme fatal du PSG

Recruté contre une somme record de 222 millions d’euros à l’été 2017 pour conjurer le sort, Neymar n’a pu jouer qu’un seul des quatre derniers matches de huitièmes depuis qu’il porte le maillot parisien. La raison : deux graves blessures au pied droit, survenues à chaque fois à l’aube de la phase finale !
Mais contrairement aux deux dernières saisons, « Ney » devrait enfin être présent sur le terrain mardi. Et qu’importe s’il manque de rythme et s’il a été absent pour les quatre derniers matches du PSG en raison d’une blessure aux côtes.

Haaland et le « Mur jaune », principaux dangers

En face, Erling Haaland, 19 ans, espère marcher sur ses traces. Recruté par le Borussia cet hiver après ses huit buts inscrits en phase de poule, le Norvégien fait figure de danger numéro un.

SENEGO

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *