Le Procureur coince Cheikh Yérim Seck

Le journaliste Cheikh Yérim Seck a été déféré hier devant le procureur. Visiblement, Serigne Bassirou Guèye veut l’ouverture d’une information judiciaire contre lui en lieu et place d’un flagrant délit. Il a visé les chefs d’accusation de diffusion de fausses nouvelles et de diffamation contre la Gendarmerie. Hier, notre confrère n’a pu faire face au juge d’instruction. Il a donc bénéficié d’un retour de parquet. Avec la levée de boucliers, espérons que le monstre reculera. Il lui est reproché d’avoir déclaré sans preuve que dans l’affaire Batiplus, la Gendarmerie a mis la main sur 4 milliards en espèces et non près de 700 millions comme indiqué par les enquêteurs. Aussi, a-t-il ajouté que pour faire décompte, les pandores ont dû recourir au service d’une dame travaillant dans une banque. Ce qui est faux d’après des gendarmes de la Section de Recherche dont l’audition est attendue.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *