Les gros porteurs reprenennt le volant

L’Union des routiers du Sénégal (Urs) a mis fin hier à son mot d’ordre de grève à la suite des négociations entre ses responsables et le ministre du Transport, Me Oumar Youm. Le secrétaire général de l’Urs, Gora Khouma joint au téléphone par «L’As» confie que le gouvernement a accédé à leurs revendications. Sur le problème de l’applicabilité du pesage à l’essieu, Gora Khouma précise que le Gouvernement a fait machine arrière en décidant de maintenir l’ancienne formule à savoir le PTAC c’est-à-dire le Poids total en charge. Aussi si le transporteur trouve par exemple beaucoup de camions au pesage de Diamniadio, il peut aller à un autre site pour un gain de temps. La seconde mesure, selon Gora Khouma, c’est la suspension de la taxe de 2000 francs imposée par «Afrique pesage» pour l’entretien de ses machines. Concernant les aires de repos, c’est le ministre des Collectivités Territoriales qui se chargera d’un commun accord avec les maires de mettre en place des parkings payants avec toutes les commodités pour permettre aux chauffeurs de faire l’entretien de leurs véhicules et se reposer. Pour les contrôles techniques, le secrétaire général de l’Urs souligne Me Youm a promis de prendre langue avec ses collègues pour l’organisation d’un comité interministériel. Pour la convention collective, Gora Khouma renseigne que Me Youm a promis d’en faire une urgence avec son collègue du Travail.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *