Les JO pourraient être annulés

« Tout peut arriver », a admis vendredi un ministre japonais au sujet des Jeux olympiques de Tokyo, alors que le Japon subit une nouvelle vague du coronavirus, à bientôt six mois de la cérémonie d’ouverture des JO, reportés l’an dernier.

Taro Kono, ministre de la Réforme administrative et personnage clé du gouvernement, a refusé d’exclure l’éventualité que les Jeux soient annulés, Tokyo et dix autres départements du Japon étant actuellement en état d’urgence au moins jusqu’au 7 février. « Vu la situation du coronavirus, tout peut arriver », a déclaré M. Kono lors d’un point de presse, rapporté par RMC Sport.

« Le comité d’organisation et le CIO (Comité international olympique) doivent bien sûr réfléchir à des plans de secours », a-t-il dit, tout en insistant que le gouvernement nippon préparait « fermement » les Jeux olympiques et paralympiques. M. Kono est le premier responsable politique de haut rang à prendre publiquement ses distances avec la ligne du Premier ministre Yoshihide Suga, qui martèle que le Japon pourra organiser des Jeux « sûrs et sécurisés » comme prévu cet été.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *