Les pays africains sont-ils prêts à faire face au Coronavirus ?

L’Afrique est l’un des deux seuls continents où aucun cas de coronavirus n’a été confirmé.
Toutefois, les experts ont averti qu’il se pourrait que le premier cas ne soit pas confirmé dans bien longtemps, compte tenu des liens de plus en plus étroits en l’Afrique et la Chine.
Au moins 565 personnes sont mortes et plus de 28 000 cas ont été confirmés dans le monde, la plupart en Chine.
La semaine dernière, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré que l’épidémie de coronavirus constituait une urgence sanitaire mondiale – en grande partie à cause des craintes que les pays pauvres ne soient pas en mesure de faire face à une épidémie.
« La principale raison de cette déclaration n’est pas ce qui se passe en Chine mais ce qui se passe dans d’autres pays. Notre plus grande préoccupation est la possibilité que le virus se propage à des pays dont les systèmes de santé sont plus faibles », a déclaré le chef de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus.
Les systèmes de santé de nombreux pays africains sont déjà aux prises avec la charge de travail existante, alors peuvent-ils faire face à une nouvelle flambée d’une maladie hautement infectieuse ?
Michael Yao, responsable des opérations d’urgence de l’OMS en Afrique, note que certains pays du continent « ont le minimum pour commencer – ils ne partent pas de zéro ».
« Nous savons à quel point le système de santé est fragile sur le continent africain et ces systèmes sont déjà submergés par de nombreuses épidémies en cours, il est donc essentiel pour nous de détecter plus tôt afin de pouvoir prévenir la propagation ».

BBC AFRIQUE

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *