Les ralliés, grands oubliés du chamboulement

Le « resserrement organique » théorisé comme boussole du nouveau gouvernement aura été fatal aux ralliés. Ces hommes et femmes politiques qui ont rejoint la coalition au pouvoir à quelques encablures de la Présidentielle devront faire le deuil d’un siège au gouvernement. Ni Modou Diagne Fada, ni Aissata Tall Sall encore moins Abdoulaye Baldé n’a vu son nom sur la liste. Est-à dire que leur apport n’a pas été significatif dans la victoire ? Macky leur réserve-t-il des strapontins dans d’autres positions de pouvoir ? Wait and see.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *