Les remèdes de la Gauche contre le Covid-19

Les partis de Gauche proches ou non du pouvoir ont leurs recettes pour freiner et vaincre le Covid-19. And Jëf Pads/A, Cnno, Ld, Pit, Udf/Mboloo-mi et Rta-s, regroupés autour de la Confédération pour la démocratie et le socialisme, préconisent d’abord la discipline individuelle et collective. Tout en saluant les grandes mesures prises par le Gouvernement du Sénégal ce 14 mars et 16 mars 2020, elle recommande ensuite un «consensus social fort» mais aussi une mise en quarantaine systématique, pour une durée d’au moins 14 jours, de tout voyageur venant des pays à forte prévalence du Covid-19. Par ailleurs, la Cds réclame la réquisition et l’équipement de certaines infrastructures pouvant servir de réceptifs pour d’éventuels cas qui ne manqueront pas de se déclarer (Cices, marché d’intérêt national de Diamniadio, le garage des gros porteurs de Diamniadio, Dakar Arena et l’arène nationale de lutte) et une riposte communautaire en impliquant dans la sensibilisation les Asc, les agents communautaires de santé, les délégués de quartier, les «Bajenu gox», les imams, les prêtres, les pasteurs, les chefs de village, etc. La Cds réaffirme sa totale disponibilité et son engagement à accompagner le gouvernement dans sa «croisade victorieuse» contre le coronavirus et appelle tous les Sénégalais à en faire autant. Elle rappelle que le nombre de personnes contaminées par ce nouveau virus ne cesse de croître. En effet, en moins de deux semaines et en dépit des mesures drastiques prises par les autorités sanitaires, le pays recense ce mercredi 31 cas diagnostiqués positifs et 2 ont été guéris. Ainsi, la Gauche affirme que le Sénégal, à l’instar des autres pays africains, n’est nullement épargné par cette maladie qui, contrairement aux rumeurs, touche toutes les communautés humaines. «Cette maladie, hautement contagieuse, est due à un virus changeant qui a eu à muter plusieurs fois dans le passé au point de parvenir à la prouesse de la contamination homme-homme. Elle devient ainsi l’une des principales préoccupations sanitaires de ce 21e siècle. Et, il faut insister la dessus : à ce jour, aucun pays n’est à l’abri de cette pandémie», prévient la Gauche sénégalaise.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *