L’Ocrtis va changer de nom

Le président de la République va changer la dénomination de l’Office central de répression du trafic illicite des stupéfiants (Ocrtis) que dirige l’ancien chef de la Dic, le commissaire Ibrahima Diop. Sur le mur de la page facebook de l’Ocrtis, on écrit que l’office va devenir soit l’Office anti-stups (Ofast) ou Office national antidrogue (Onad). Ce changement sera accompagné par la mise en place d’un parquet spécial anti-drogue pour lutter plus efficacement contre le trafic de drogue. Le parquet spécial mettra ainsi fin à la rivalité entre policiers, gendarmes, douaniers dans la lutte contre les stupéfiants.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *