Lutte contre le Covid-19: Les talibés, les grands oubliés

Si l’Etat a pris la décision de fermer les écoles et les universités pour une période de 3 semaines, ce n’est pas le cas pour les daara. Pourtant les jeunes apprenants des daara semblent être la couche la plus vulnérable au Coronavirus. Malgré cette situation de vulnérabilité, ces enfants semblent être oubliés dans la lutte contre le Covid-19. L’Etat tient à sauver la face par la distribution de produits antiseptiques. Le ministre de la Santé qui a démarré l’opération dans sa commune à Yoff a distribué des produits antiseptiques composés de gel hydro-alcoolique, de javel et autres détergents et des denrées alimentaires d’un montant global de 27 millions de F Cfa. Les principaux bénéficiaires de ce don sont les grandes mosquées, les mosquées et les dix daara qui sont recensés dans la commune de Yoff. «Un budget de 27 millions F Cfa a été dégagé dans un premier temps pour accompagner ce programme de sensibilisation et de prévention des populations. Ceci, pour permettre de nettoyer régulièrement les daara et les mosquées», a déclaré Abdou Nar Mbengue, 1er adjoint au maire de la commune de Yoff, pour qui la nourriture remise aux daara permettra de retenir les enfants talibés dans les lieux d’enseignement afin d’éviter la propagation de la maladie.

WALF

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *