Lutte contre le racisme : Yaya Touré tacle la FIFA

Exilé en Chine depuis son départ de l’Olympiacos, Yaya Touré s’est confié à l’AFP sur la lutte contre le racisme dans le football. Et l’ancien joueur de Manchester City n’est pas tendre avec l’instance mondiale.

Yaya Touré garde un œil très attentif sur ce qui se passe sur les terrains de football européen. Désormais en Chine, l’ex star de Manchester Cityaccuse la FIFA de « se ficher » du racisme dans le sport. Sur le site de l’AFP, il revient sur les incidents racistes au cours du match Bulgarie-Angleterre (0-6) lors des éliminatoires de l’Euro 2020. Une partie du public bulgare avait adressé des saluts nazis et lancé des cris de singes à destination des joueurs noirs des Three Lions. Malgré ces incidents, les joueurs anglais avaient choisi de rester sur la pelouse afin de terminer la rencontre. L’Ivoirien estime que c’est une « honte » que les Anglais n’aient pas quitté le terrain. Mais les joueurs de Gareth Southgate ne sont pas les seuls à en prendre pour leur grade. Yaya Touré, connu pour ses prises de position dans la lutte contre le racisme dans les stades, s’attaque à la FIFA : « Les gens de la FIFA s’en fichent de toute façon, ils en parlent mais ça continue. Je n’ai pas envie de dire que je ne suis pas inquiet. Je suis inquiet. Ça me met en rogne », a confié le milieu de terrain dans cet entretien. L’Ivoirien conclut ses propos par un tacle sur l’Europe : « Quand je joue dans les stades ici (en Chine), personne ne me hue parce que je suis noir. C’est une culture différente, il y a du respect. En Europe, ils ne respectent personne. »

Aussi sur MSN : Un radar anti-racisme bientôt dans les stades en Italie ?

Foot 365

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *