Macky «surarme»Aly Ngouille Ndiaye

Macky Sall n’a pas attendu que le débat sur la fusion Police-Gendarmerie soit vidé pour agir. Il a, en effet, décidé d’habiliter le ministre de l’Intérieur à mobiliser la gendarmerie. Et c’est un décret signé par le président de la République qui l’officialise. Une prérogative qui relevait jusque-là du champ de compétences du ministre des Forces armées. Selon le décret, le ministre de l’Intérieur, dans les domaines de la police administrative et du maintien de l’ordre, peut faire recours à la gendarmerie. Une compétence qui vient s’ajouter à celles traditionnelles du locataire de la Place Washington. Celui-ci assumait, jusqu’ici, la tutelle de l’administration territoriale. Le décret maintient celle-ci tout en précisant qu’elle s’exerce dans le respect des pouvoirs propres des gouverneurs, préfets et sous-préfet.

Outre ces prérogatives, le décret rappelle que l’organisation des élections relève de son champ de compétences.

Un renforcement pour Aly Ngouille Ndiaye dont l’opposition réclame, urbi et orbi, qu’il soit dessaisi de l’organisation des élections.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *