Mairie de Saint- Louis : Mary Tew Niane confirme sa volonté de défier Mansour Faye

L’ancien ministre de l’Enseignement supérieur ne cache plus ses ambitions politiques. Il compte briguer la mairie de Saint-Louis. Et c’est l’actuel maire et ministre du Développement communautaire, Mansour Faye qui risque d’avoir un adversaire de taille.  Mary Teuw Niane, a réitéré, ce dimanche, sa volonté d’être maire de l’ancienne capitale sénégalaise. Mary Teuw Niane, affirme qu’il fera beaucoup mieux que lui. «Je n’ai pas à le juger, si on m’élit, je ferai beaucoup mieux que lui. Nous avons beaucoup fait pour notre ville et je crois que les populations vont me rendre la monnaie», dit-il à l’émission dominicale de la Rfm Grand Jury. Évoquant la gestion de son adversaire qui est ministre du Développement communautaire et de l’Equité territoriale, sur la distribution de l’aide alimentaire d’urgence, le président du Conseil d’administration (Pca) de Petrosen estime que la maladie a surpris tout le monde. «Sur ce, sans doute, si le gouvernement du Sénégal devait choisir d’aider les populations, avec l’expérience passée, il (Mansour Faye) va dire j’aurais fait autrement. Mais il ne savait pas au départ», soutient l’ancien ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

Sur un autre registre, l’ancien ministre de l’Enseignement supérieur et actuel, Président du conseil d’administration (PCA) de Petrosen Holding, propose l’annulation des grands évènements religieux pour faire face à la propagation de la Covid. Il propose une célébration symbolique du Magal de Touba et du Gamou dans ce contexte de crise sanitaire. «Je pense qu’il faut commencer dès maintenant à aborder le sujet (Magal ou Gamou) avec les Khalifes, qui sont des citoyens. L’Etat peut et doit sensibiliser que les rassemblements se tiennent de manière symbolique ou ne se tiennent pas. Ces deux aspects, il faut le garder à l’esprit de manière symbolique parce qu’il y a des messages forts qui sortent de ses rassemblements. Nous savons que le Magal de Touba et le Gamou de Tivaouane sont très symboliques pour toute la communauté  musulmane, ça évitera les grands rassemblements qui peuvent être source de démultiplication du virus», a indiqué Mary Tew Niane qui demande à l’Etat de discuter avec les dignitaires religieux pour que ces rassemblements soient annulés ou célébrés de manière symbolique.

WALF

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *