Mali : la Cedeao lève les sanctions

L’information a été rendue publique par une déclaration écrite, signée par le président ghanéen, Nana Akufu Addo, président en exercice de la Cedeao.

Prenant en compte les « avancées notables vers la mobilisation constitutionnelle et pour soutenir le processus, les chefs d’Etat et de Gouvernement décident de la levée des sanctions sur la Mali », peut-on lire dans la déclaration de l’organisation sous-régionale.
« Ils appellent tous les partenaires bilatéraux et multilatéraux à soutenir le Mali », ajoute la même source.
Pour rappel, la Cedeao avait décidé de suspendre les flux commerciaux et financiers, de et vers le Mali, au lendemain du coup d’Etat qui a renversé l’ancien président Ibrahim Boubaker Keita, le 18 août dernier.
Cette levée des sanctions, intervient après le transfert du pouvoir à un président et à un chef de gouvernement civils au Mali et après s’être rassuré que le Vice-président, Assimi Goïta, ne pouvait prendre l’intérim en cas de vacance de poste du président de la République.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *