Mamadou DIOP Decroix : «Le grand problème de la Gauche, c’est d’avoir très tôt méprisé l’argent»

Pour Sidiki DAFF, membre du comité d’organisation de la manifestation, tant qu’il y aura des injustices, «il y aura toujours un avenir pour la Gauche à travers la lutte pour l’amélioration des conditions de vie des populations». Selon cet ancien d’Aj des années 90, la Gauche «peut être affaiblie, mais forcément elle va renaître». Des anciens militants de la Gauche ont répondu présent. Il s’agissait principalement de Mazide NDIAYE, Eugénie Rokhaya AW, Birahim Moussa GUEYE, Thierno DIOP, Joe DIOP, Amadou KANE (ex-ministres des Finances), Madièye MBODJ, Momar SAMB, Barka BA (journaliste), El Hadji Hamidou KASSE et même Aliou SALL.
Mamadou DIOP Decroix appelle les partis de Gauche à s’adapter aux réalités politiques du moment. «Le grand problème de la Gauche, c’est-à-dire les raisons de sa non accession au pouvoir, c’est qu’on a très tôt méprisé l’argent.

Dans nos documents de base, on a dit qu’il faut se méfier de la femme, de l’argent et de l’alcool. L’argent, c’est le nerf de la guerre. On n’a pas pris en compte ces aspects et ça nous rattrape aujourd’hui», reconnaît-il.

Le Quotidien

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *